Epargner autrement

18/05/2012

Vu la nuit dernière sur Canal+, le documentaire intitulé « Moi, la Finance et le Développement Durable » (site officiel, liste des diffusions sur Canal+). L’idée de base est bonne : une ménagère de moins de 50 ans s’interroge sur ce que devient son argent une fois placé sur le livret que son conseiller bancaire lui a proposé.

S’ensuit une enquête dans les coulisses des banques, avec plein d’interviews intéressantes, et où l’on apprend notamment que les grandes banques françaises financent des projets qui ne sont pas du tout durables voire très polémiques. Mais ça on le savait déjà. Quelques petites touches humoristiques pendant le documentaire, et quelques pistes alternatives (l’ISR, investissement socialement responsable), mais au final pas grand chose à dire du documentaire, un peu l’impression qu’il tourne en rond.

Cela n’empêche pas de se poser les bonnes questions : à quoi servent les 1000 euros que vous avez déposés il y a quelques mois sur votre livret ? Sont-ils utilisés pour financer des marchands d’armes ? Des projets complètement délirant sur le plan écologique ? Etc.

Et surtout : si tout le monde, même les petites gens, se mettent à demander à leur banquier à quoi sert l’argent qu’ils donnent à leur banque en échange d’un petit pourcentage d’intérêts, aurons nous les réponses ?

En attendant, on peut agir et aller faire un tour par exemple sur le site du Crédit Coopératif et constater que oui, il existe des livrets d’épargne qui servent à être utiles, des cartes bleues qui aident des associations, et ça remet un peu d’humanité dans le monde de la finance.

Bisous.

-Clémentine

Agir, même à notre niveau

Publicités

2 Responses to “Epargner autrement”

  1. gsconnect Says:

    bonsoir clémentine.

    à propos des banques s’il y a une chose importante à savoir c’est que l’argent que nous avons à la banque n’est plus nôtre argent mais celui du banquier.

    (voir l’argent dette2 de paul grignon).

  2. Clémentine Says:

    Merci pour la référence.

    Effectivement, il ne nous appartient plus totalement, mais tant qu’à faire, autant qu’il serve à quelque chose d’utile plutôt qu’à financier des choses peu glorieuses pour notre avenir à tous…

    C’est à ce niveau là que l’on peu agir, à notre niveau, en choisissant à qui nous le « confions ».


A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s