Les heures souterraines

10/05/2012

J’ai lu et j’ai adoré Les heures souterraines de Delphine de Vigan.

Le résumé :

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d’une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines, qui fut finaliste pour le prix Goncourt, est un roman vibrant sur les violences invisibles d’un monde privé de douceur, où l’on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Ce n’est pas que un roman sur le harcèlement au travail. C’est aussi une belle réflexion sur nos vies à toutes et tous. Sur l’absurdité du monde et du progrès. Sur le temps qui passe trop vite. Sur les heures perdues. Sur vous et moi. Sur nos solitudes.

Et curieusement, ça fait du bien.

Bisous.

-Clémentine

Suspendre le temps, l’espace d’un instant

Publicités

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s