Un remake pas vraiment utile

03/03/2012

Je suis tombée par hasard l’autre jour sur « Les chiens de paille » (Straw dogs en anglais). Film de 1971 avec Dustin Hoffman. Un peu plat jusqu’à la scène finale mais j’ai bien aimé. Bon, les personnage n’ont pas vraiment de caractères et sont parfois un peu incompréhensibles dans leur rôle, mais au final le film est plutôt bien.

En allant voir un peu après sa fiche sur allociné, j’ai vu qu’il y avait eu un remake en 2010. Je me suis donc précipitée dessus, pour voir comment le sujet allait être traité 30 ans après. Et bah j’ai été très déçue. Ce remake ne sert à rien. Le film est encore plus plat, les acteurs jouent très mal. Pire, le côté sexy de l’héroïne, le côté brutal de la scène du viol et le côté gore de la scène finale sont complètement édulcorés, bienséance américaine actuelle oblige. C’est dommage car du coup il n’en reste plus rien.

Bon, le film de 1971 n’était pas non plus un film culte, mais son remake en 2010 n’en sera pas un non plus, bien au contraire.

Sinon rien à voir mais j’ai commencé à regarder la trilogie de « Jusqu’au bout de monde » de Wim Wenders suite à cet intéressant billet sur les visiophones et là je suis drôlement contente, c’est effectivement excellent.

Bon week-end à tous.

Bisous.

-Clémentine

Kate Bosworth, dans le remake de Chiens de paille

Publicités

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s