Au revoir, Google

29/02/2012

Alors, ça y est, c’est le grand jour, je m’en vais (les amateurs de Cali apprécieront). Plus concrètement, j’ai tenu ma promesse et j’ai supprimé mon compte Google aujourd’hui, veille de l’application de leurs nouvelles règles de confidentialité.

C’était plutôt symbolique, je l’aurai fait même sans les nouvelles règles et j’étais déjà prête depuis quelques semaines, mais quand même, ça fait drôle.

L’URL pour supprimer un compte est disponible dans votre dashboard. Plutôt basique, la page vous invite à bien lire que tous les services/produits Google que vous utilisez seront supprimés. Quelques case à cocher et un bouton à cliquer. Si comme moi vous utilisiez Adsense, Blogger, Groups, iGoogle, Docs et d’autres services, la liste des cases à cocher est un peu longue, mais elle donne une idée de l’ampleur de l’empire de Google.

La page suivante est encore plus basique. « Your account has been deleted ». Même pas d’au revoir. En même temps, il n’y a pas grand chose à rajouter.

Et voilà !

C’est fait donc.

Au revoir, Google.

Je vous invite à lire mes précédents billets de la rubrique « Bye bye, Google » pour comprendre ma démarche et trouver des alternatives. Et si vous avez franchi le pas ou vous apprêtez à le faire, n’hésitez pas à apporter votre témoignage dans les commentaires.

Bisous.

-Clémentine

Passée de l'autre côté

Publicités

2 Responses to “Au revoir, Google”

  1. milleetunebagatelles Says:

    MERCI MERCI ET ENCORE MERCI ! Oui, j’utilise les caps ! Contrairement à vous je n’ai pas pu supprimer mon compte avant ledit 1er mars 2012, ne trouvant pas une méthode comme la vôtre et des conseils aussi clairs que ceux que vous avez développé ici. Donc voilà, mieux vaut tard que jamais je m’y prends ce weekend pour changer mon adresse électronique fourre-tout de domiciliation (je suis allée vers Yahoo tant pis pour la pub), déménager mon blog (même s’il était mort depuis longtemps, je voulais qu’il ait droit à une tombe publique, que mes articles, même s’ils sont inutiles et n’apportent rien au web 2.0, soient toujours visibles), changer mes favoris, mes habitudes. Je n’y comprenais plus rien, on nous oblige quasiment à adhérer à ce Google+. Je n’apprécie déjà pas Facebook (n’y étant pas) alors là non, non et non ! Donc voilà, un remerciement en bonne forme !

  2. Clémentine Says:

    :)

    Ravie de voir que ces billets auront servis.

    Bon courage pour la transition, on croit toujours que ça va être compliqué mais au final c’est relativement simple, il suffit de faire le tri dans ce que l’on utilise ou pas et de choisir des solutions adaptées.


A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s