L’encombrant de William Olivier Desmond

23/02/2012

Au menu au coin du feu cette semaine : L’encombrant, de William Olivier Desmond. Écrivain pas très connu, il l’est surtout pour ses traductions. C’est en effet lui qui traduit les livres de Stephen King.

Ça fait déjà une bonne raison de le découvrir.

L’autre raison c’est qu’il est aussi très bon écrivain. Avec un style bien à lui, très direct, très drôle, très noir, et l’on plonge dans le roman très rapidement.

L’histoire d’un petit brocanteur qui deal aussi un peu pour arrondir les fins de mois et qui se retrouve avec un encombrant cadavre sur les bras, nous emmène de Saint-Ouen à Fécamp en passant par l’Yonne, et ça aussi ça fait du bien de lire un polar qui se passe en France.

Je n’ai plus le livre sous les yeux, mais une petite phrase sur le quatrième de couverture m’a bien plu : « L’ennui dans ce genre de métier c’est que l’on est obligé de faire confiance à des gens à qui on oserait même pas donner l’heure de se faire piquer sa montre » (ce n’est pas tout à fait la phrase exacte, mais presque).

Une autre critique est visible ici.

Le livre n’est pas disponible en poche, mais il se trouve facilement d’occasion si vous ne voulez pas investir dans la version brochée neuve. Sinon, votre libraire préféré(e) vous le trouvera (ISBN : 2020381745). Dans tous les cas, l’investissement vaut le coup, c’est un très bon bouquin.

Bisous.

-Clémentine

L'encombrant de William Olivier Desmond

Publicités

2 Responses to “L’encombrant de William Olivier Desmond”

  1. Desmond Says:

    Merci pour vos remarques flatteuses sur « l’Encombrant » que j’ai découvert aujourd’hui par hasard. Depuis j’ai notamment publié « Bouillie bordelaise » (pleine page,* polar sur le milieu du vin à Bordeaux) et un recueil de nouvelles chez Lattès, « Icare à Babel ».
    * Introuvable, m’en reste pas mal d’exemplaire sur les bras (gratos pour vous)

  2. Clémentine Says:

    Et bah… je suis flattée de vous retrouver dans les commentaires de mon blog. Clémentine rougissante.

    « Icare à Babel » est sur ma liste, oui. « Bouillie bordelaise » je suis un peu moins tentée par le résumé, mais je finirai probablement par le lire aussi.

    Mais je ne me laisserai pas corrompre et je le trouverai d’occasion quelque part.

    Merci en tout cas d’être passé par ici.


A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s