Quitter Google (acte 5 : webmasters)

22/02/2012

Pour ceux qui n’auraient pas lu mes billets précédents, rapide résumé de ma démarche : ne plus utiliser les services fourni par Google. Pour les détails, voir l’acte 1 : quitter google search, l’acte 2 : quitter gmail, l’acte 3 : quitter google reader et l’acte 4 : quitter blogger.

Aujourd’hui, on s’intéresse aux outils que Google propose aux webmasters, et en particulier à Analytics.

Cet outil de statistiques est probablement la pierre angulaire de tout l’édifice de Google. Il se murmure que 80% des sites webs l’utilisent. Autant dire qu’il permet à Google de tracker un visiteur, même un visiteur sans compte Google, à travers la jungle de l’internet. Et donc de dresser un vrai profil de tout internaute, avec ses habitudes, ses recherches et une belle liste des sites qu’il visite. Même si tout cela reste probablement anonyme, juste une adresse IP dans une base de données, cela permet quand même au minimum de cibler la publicité.

Les webmasters sont complices de cela en utilisant Analytics, mais on peut les comprendre : l’outil est puissant.

Mais il y a, là encore, des alternatives.

Ma préférée est Statcounter. Beaucoup plus simple à utilise qu’Analytics, il permet quand même de récupérer toutes les informations sur vos visiteurs, les pages d’arrivée, les mots clés utilisés, leur navigateur, etc. C’est largement suffisant pour un site ou un blog classique.

Il offre en plus une donnée que je n’ai pas retrouvée dans Analytics : la possibilité de connaitre le parcours réel d’un visiteur. « Il est arrivé par ici, il a vu telle page, puis celle là, puis celle ci, et puis il est parti sur tel lien ». Tout simple, mais très précieux à mon avis, bien plus que de savoir quel navigateur il utilisait.

Il y a aussi des alternatives à installer sur son propre serveur, mais si vous en avez un je suppose que vous avez les connaissances pour chercher/trouver votre bonheur donc je laisse de côté cette option.

La dernière alternative est de ne rien mettre du tout. Si vous écrivez pour écrire, comme moi, les statistiques ne vous serviront pas à grand chose, à part pour la gloire. Continuez d’écrire, aussi naturellement que possible. Faites des titres courts qui résume bien votre contenu. Les visiteurs viendront tout seuls, sans besoin d’optimisation de votre part. Bbx en parle mieux que moi ici.

Sur ce blog, je n’utilise aucun système externe de statistiques. WordPress.com en propose un, relativement sommaire, qui doit convenir dans la plupart des cas, mais je vais rarement voir. Savoir si j’ai 1 ou 100 ou 10000 visiteurs m’importe peu, j’écris pour écrire et être lue, peu importe combien me liront. Peu importe également d’où ils viennent et quels mots clés ils ont tapés, je fais des titres à la con et je ne souhaite pas commencer à optimiser.

Bref. Amis webmasters et blogueurs, posez vous la question : avez vous réellement besoin de la puissance d’Analytics ?

Google propose également d’autres outils pour les webmasters, mais je ne les ai que rarement utilisés. Je ne pense pas qu’ils soient indispensables, il y a des tas d’autres sites qui permettent d’analyser les performances d’un site. Même les navigateurs proposent tous maintenant des extensions (voire même en natif) des outils d’analyse, pour savoir si le site est long à charger, les javascripts externes qui mettent du temps à se charger, etc. A mon avis, cela suffit largement.

Et encore une fois, rien ne sert d’optimiser pleinement son site, cela finira par vous faire beaucoup de temps. Autant passer du temps à créer du contenu original. Les visiteurs viendront, resteront et reviendront.

Bien entendu, si votre site fait du e-commerce, tout cela ne s’applique pas car dans votre cas il vaut mieux connaitre un peu vos visiteurs. Mais là encore, demandez vous si cela est vraiment nécessaire et si il ne serait pas plus bénéfique de soigner les produits que vous vendez plutôt que votre vitrine.

A suivre dans l’acte 6 : quitter Google Docs.

Bisous.

-Clémentine

1, 2, ou 3 visiteurs, est-ce bien important ?

Publicités

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s