Megaupload : arrêtons l’hypocrisie…

21/01/2012

Depuis hier soir c’est l’effervescence sur l’internet. Le FBI a osé fermer Megaupload, et depuis c’est la guerre numérique. Même France Info en a parlé.

C’est dingue tout ce bruit.

Enfin je veux dire, tout le monde savait que 99% des fichiers hébergés sur Megaupload étaient des fichiers piratés, tout était fait pour cela (plusieurs sites, rémunération des uploadeurs, plein de pubs, abonnement premium pour télécharger plein beaucoup et très très vite…).

Et d’un coup tout le monde tombe de haut en criant au scandale. Certains se plaignent même d’y avoir stocké leurs cours ou leur thèses et d’avoir tout perdu. Damned. On n’héberge pas ses documents importants sur un site américain qui peut tomber du jour au lendemain, soit de force comme c’est le cas aujourd’hui, soit simplement parce que les gars auraient décidés de partir avec la caisse, soit tout simplement le site ferme parce que pas rentable ou je ne sais quoi d’autre.

Et les Anonymous et les autres qui crient à la vengeance par DDoS… Le pouvoir au peuple, Tata Simone contre attaque, yeah, tout le monde contre le FBI et les majors. Allez, viens, on fait tomber leurs sites aussi. Super. Et après ? On se pose et on réfléchit un peu ? J’ai essayé de suivre ça un peu, la nuit dernière. Je suis allée me coucher au bout de 20 minutes quand un gars a posté sur Twitter qu’il avait hacké la page d’Hadopi sur Wikipedia. Hacké Wikipedia ? Really ? En fait il avait juste édité la page et copié-collé « H4CK3D » des centaines de fois. Deux minutes après la page était restaurée par un bot, puis protégée contre les éditions. Super mec, t’as hacké Wikipedia pendant deux minutes, c’est la guerrrrrrre.

Je disais donc : on se pose et on réfléchit un peu.

Les gens qui utilisaient Megaupload pour des raisons normales sont une minorité et ont, je l’espère, un backup ailleurs. Les autres savaient très bien ce à quoi s’attendre.

Et les dirigeants de Megaupload aussi. Ils ont beau s’abriter derrière un beau « mais ? on ne propose qu’une solution d’hébergement, après les users en font ce qu’ils veulent », ça ne marche pas. Ça ne marchait déjà pas du temps de Multimania ou de Chez.com.

Après bien sûr on peut discuter des méthodes des américains, qui imposent leur loi sur l’internet mondial.

Après bien sûr on peut rigoler parce qu’il reste encore 347 clones de Megaupload et au moins 100 autres moyens de continuer de télécharger illégalement.

Après bien sûr on peut se dire qu’il n’y pas d’offre légale de téléchargement digne de ce nom et qu’il faudrait sérieusement y penser.

Mais arrêtons l’hypocrisie, Megaupload n’était pas légal, il n’est plus là, et c’est normal.

Bisous.

-Clémentine

Pirate girl

Publicités

2 Responses to “Megaupload : arrêtons l’hypocrisie…”

  1. MrTim Says:

    Je pense que les gens râlent surtout pour la brutalité de la fermeture. En même temps, apparemment les activités de la société étaient plus que louches. Et effectivement, confier ses données sensibles à un site américain, sans aucun autre backup, est une très mauvaise idée… D’autres sites similaires ont arrêté volontairement leurs services d’ailleurs.

  2. Clémentine Says:

    C’est clair qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier comme on dit, et en tout cas pas sur un site ouvertement illégal.

    En cherchant des alternatives, j’ai trouvé le projet de OVH (http://www.ovh.fr/hubiC/) qui me parait déjà un peu plus sérieux si on a un réel besoin de garder ses documents sous le coude entre plusieurs machines. Pas encore compatible Mac mais c’est prévu pour février.

    Dans tous les cas, ne surtout pas oublier de garder des copies en local, c’est la base pour éviter toute surprise.

    -Clémentine


A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s