Silence…

24/05/2013

Vous l’avez sans doute remarqué, c’est plutôt calme par ici, ça fait longtemps que je n’ai rien écris, plus envie, l’internet me gonfle, le monde actuel m’ennuie, envie de revenir à des choses simples, sans technologie, sans clavier, sans bruit.

Il y a un an je bloguais déjà Moments d’absence. Je n’ai pas beaucoup avancé finalement.

Soupir.

-Clémentine

Simple.

J’ai finalement craqué pour une liseuse numérique.

Au début je ne voulais pas. J’aime bien les livres, les toucher, les parcourir avant des les acheter. Et même si je n’ai pas de grande bibliothèque, même si en général je les revends ou je les donne, je me disais que c’était mieux de ne pas se laisser tenter par le numérique. Et le prix des livres numériques est parfois astronomiques, calqué sur le prix des livres brochés même si le livre est déjà sorti en poche à un prix largement inférieur.

Et puis finalement pourquoi pas… Il y a de plus en plus de sites qui offrent des livres gratuits (des grands classiques, mais aussi des livres techniques, des auteurs de petites nouvelles). Et mon côté geekette est revenu à la charge.

La grande question c’était Kobo by Fnac ou Kindle by Amazon ? Après avoir passé 3 jours à faire le tour de la question (ici, ou encore ici) j’ai finalement opté pour un Cybook Opus de la société Bookeen.

Parce que je ne voulais surtout pas de tactile (je ne suis pas passée d’un smartphone à un vieux Nokia des années 80 pour finalement repasser au tactile sur une liseuse).

Et parce que je ne souhaitais pas de Wi-Fi intégré, je ne m’en servirai pas, je ne souhaite pas lier ma lieuse à un marchand ou un format en particulier et je n’aurai jamais le besoin et l’envie irrésistible de télécharger un livre n’importe où n’importe quand.

Le Booken Opus est un « vieux » ebook qui a presque 3 ans, mais il ne fait que ce qu’on lui demande et il semble le faire bien. Il est designed in France, il est livré avec une housse en cuir et quelques classiques que je n’ai jamais lui. Et en plus il est en promo à la Fnac pendant les soldes, à un prix défiant toute concurrence.

Bien entendu le Kobo, le Kindle, le Nook (pas encore dispo en France) et plein d’autres sont probablement plus évolutifs, certains tournent même sous Androïd et peuvent du coup être plein d’applications, de jeux, tout ça, mais je ne voyais pas trop l’intérêt, j’aime bien les choses simples, qui ne font que ce qu’elles sont censées faire. Donc voilà. Je devrais le recevoir la semaine prochaine.

En attendant, je vais finir « La délicatesse » de David Foenkinos, que m’a gentiment prêté Clara hier. Version papier. Parce qu’on ne peut pas encore prêter un livre numérique.

Bisous.

-Clémentine

Lui, c’est le Kindle.

Bon et bien j’ai oublié de vous parler de Ray Bradbury comme promis.

Rattrapage aujourd’hui.

Ce grand monsieur est mort au début du mois, et je me suis rendue compte que je n’avais encore jamais rien lu de lui. J’ai du coup commandé immédiatement Fahrenheit 451 et Chroniques martiennes, ses deux premiers romans, trouvés d’occasion dans leur édition 1955 pas trop abimées et terriblement plus mieux qu’un nouveau livre de poche réédité. Le plaisir de lire un poche qui a plus de 50 ans est inégalable, surtout quand le livre est excellent.

Je n’ai pas encore attaqué les chroniques martiennes, mais Fahrenheit 451 m’a beaucoup plu.

Le 4ème de couverture de l’édition 1955 :

Appel à tous les limiers-robots :
Recherchez cet homme :
Nom : Montag
Signe particulier : Refuse le bonheur obligatoire et rêve d’un monde perdu où la littérature ne serait pas bannie.
Cet ancien pompier est un dangereux criminel : Au lieu de brûler les livres, il les lit.
Le chef-d’œuvre de Ray Bradbury, dont François Truffaut a écrit et réalisé l’adaptation cinématographique.
Vedettes : Julie Christie et Oskar Werner.

Me reste plus qu’à voir le film que François Truffaut a en tiré.

Bref, si vous ne connaissez pas non plus, il faut foncer.

A noter : j’aime beaucoup certaines des déclarations récentes de Ray Bradbury à propos d’internet et des téléphones portables, que j’approuve presque à 100%. Numerama les a compilées ici et je n’en citerai qu’une :

Nous avons trop de téléphones portables. Nous avons trop d’Internets. Nous devons nous débarrasser de ces machines. Nous avons trop de machines maintenant.

Voilà, c’est dit. Et ce n’est pas complètement faux.

Bisous.

-Clémentine

Fire.

Hommage

18/06/2012

Rodney King est décédé hier.

Hommage, avec Ben Harper.

Bisous.

-Clémentine

Oui, je sais, ce n’est pas bien. Mais je n’ai pas le choix. Parce que les deux candidats qui se sont placés au deuxième tour dans ma circonscription sont un candidat UMP et un candidat FN (résultats là). Et il est hors de question que j’aille voter pour un UMP (qui plus est plutôt extrème) pour faire barrage.

Surtout que si on en est arrivés là, c’est la faute à 2 dames du PS.

Il y avait un candidat officiel PS-EELV qui avait toutes ses chances, mais 2 candidates dissidentes du parti socialiste se sont crues obligées de se présenter. Le résultat est sans appel : les 3 candidats PS/dissidents ont totalisés un score supérieur à celui du candidat UMP. Mais éparpillé. Du coup, aucun candidat de gauche au deuxième tour. Et maintenant, les 2 dissidentes appellent à voter à droite pour contrer le FN.

C’est pas complètement ridicule ? En tout cas, je refuse de participer à cette mascarade et d’élire un candidat « par défaut », comme on l’a déjà fait en avril 2002.

Et lundi je vous parlerai de Ray Bradbury, promis.

[Mise à jour 18/06 : Finalement je suis allée voter, blanc. Et le taux de blanc ou nuls atteint les 15% dans ma circonscription. Joli record.]

Bisous.

-Clémentine

Bleu. Ou bleu.

Une initiative que je trouve très sympa et à laquelle du coup je participe : « Un blog, un arbre », pour compenser le bilan carbone d’un blog.

Comment ça marche ?

La société Bonial, qui propose des prospectus et catalogues en ligne afin de réduire la quantité de prospectus papier distribués en boite aux lettres s’est associée avec les Pépinières Naudet afin de planter un arbre par blog participant à l’opération.

Les arbres absorbent environ 5 kg de CO2 par an, alors qu’une étude américaine montre qu’un blog moyen (environ 15000 pages vues par mois, ce qui est loin d’être mon cas) consomme 3.6 kg de CO2 par an pour ses besoins en consommation électrique sur les serveurs.

L’opération permet donc de compenser largement, et mon blog (et bientôt le votre ?) se retrouve ainsi neutre en carbone.

Simple comme bonjour.

Tout est expliqué en détail ici. La liste des participants (plein de blogs sympas se trouve ici).

A noter : certains hébergeurs de sites (comme DreamHost par exemple) font déjà la démarche de la compensation carbone, mais il n’est pas interdit de sur-compenser, bien au contraire. Et je ne pense pas que les grosses sociétés comme Google ou WordPress fassent le nécessaire, où si elle le font c’est uniquement pour économiser sur leur consommation générale, pas pour la planète. L’initiative de Bonial en est d’autant plus louable qu’ils n’ont, à priori, rien à nous vendre en échange.

Bisous.

-Clémentine

Mon blog est neutre en carbone

The Big Picture

18/05/2012

Si vous aimez les photos et que vous ne connaissez pas encore le blog « The Big Picture », il est temps que vous alliez y faire un tour. Ce blog est tenu par 3 journalistes américains, qui sélectionnent régulièrement les meilleures photos des agences de presse du monde entier, autour de thèmes d’actualité.

A côté de sujets chocs comme la famine au Sahel, il y a des sélections plus futiles comme le vent ou plus artistiques comme le festival Coachella. Dans tous les cas les photos sont belles, émouvantes, drôles, inquiétantes et toujours extrêmement bien choisies.

Une belle plongée dans le monde entier, à faire de toute urgence.

Bisous.

-Clémentine

The Big Picture. Le monde en photos.